[SCRUM] – Approche de la gestion de projet agile avec SCRUM – 2eme partie

Pour cette 2eme partie, je me suis basé sur différentes références.

Mon objectif avec ce deuxième article comprendre le vocabulaire de scrum .

Les valeurs de scrum

Référence : https://www.scrum.org/resources/scrum-values-poster

En français, les valeurs de scrum sont regroupées sous l’acronyme F.O.R.C.E :

FOCUS

L’équipe se focalise sur un petit objectif lors d’un sprint.

Efficacité, simplicité, qualité, sont les maîtres mots qui découlent de cette démarche.

L’équipe reste focus sur cet incrément du produit lors du sprint, imperméable aux autres sollicitations.  

Le Focus exprime également la volonté de priorisation des incréments du produits et de livrer au plus tôt les éléments les plus importants pour l’utilisateur.

OUVERTURE (OPENNESS)

Communiquer en toute transparence sur le travail en cours et à faire avec toutes les parties prenante du projet.

Communiquer sur ce qui peut être amélioré dans la collaboration et les outils au travers des rétrospectives de sprint qui ont pour but l’amélioration continue de l’équipe.

RESPECT

Puisque nous travaillons ensemble, que nous partageons nos succès et nos échecs

Les membres des équipes SCRUM respectent les autres membres, le fait qu’ils s’aident les uns les autres inspire le respect.

COURAGE

L’équipe doit avoir le courage de faire face à des problèmes difficiles et les surmonter grâce à la communication et à l’entraide.

ENGAGEMENT (COMMITMENT)

Chaque membre d’une équipe Scrum s’engage personnellement à atteindre les objectifs du sprint. C’est en définissant une équipe pluridisciplinaire et auto-organisée ainsi que des rôles clairs que Scrum facilite l’engagement.

Comment associer les valeurs aux piliers de SCRUM ?

Lorsque les valeurs d’engagement, courage, focus, ouverture et respect sont incarnées et vécues par l’équipe Scrum, les piliers Scrum de transparence, d’inspection et d’adaptation émergent et consolident la confiance entre tout le monde

Ref. Scrum guide : https://www.scrumguides.org/docs/scrumguide/v2017/2017-Scrum-Guide-French.pdf

« Nous avons décidé d’ajouter ces 5 valeurs au Guide Scrum car leur appropriation est déterminante dans le succès de la mise en place de Scrum. »

…, la communauté autour de Scrum a donc estimé qu’il était temps d’insérer ces valeurs dans le Guide Scrum. …, pour que les équipes Scrum soient efficaces les valeurs doivent être respectées. Sans engagement, les équipes échoueront. Sans ouverture ni respect, les problèmes et les erreurs feront dériver le Sprint.

Référence : http://www.guillaumeroucou.com/new-version-of-the-scrum-guide/

Artifacts SCRUM

Reference :https://blog.myagilepartner.fr/index.php/2019/10/14/artefacts-scrum/

Dans scrum, il existe 3 artefacts classiques

  • product backlog
  • sprint backlog
  • increment

On peut aussi ajouter un dernier artefact , 1 artefact de transparence

  • definition of done (artefact de transparence)

Product backlog

Le product backlog est l’ensemble des besoins recueillis pour créer le produit désiré :

  • fonctionnalités
  • fonctions
  • exigences
  • améliorations
  • correctif

Article : Backlog – définition

Sprint backlog

Le sprint backlog constitue l’ensemble des éléments qui ont été sélectionnés en démarrage de sprint (en sprint planning) avec pour but :

  • de répondre à l’objectif du sprint
  • d’incrémenter le produit de nouvelles choses :
    • de nouvelles fonctionnalités
    • des pré-requis
    • de nouvelles fonctions
    • des fixes
    • des améliorations
  • le plan pour livrer les éléments sélectionnés (sous-tâches techniques, priorisation…)

Article : Sprint backlog

Incrément

L’incrément en scrum représente l’ensemble des éléments « done » du sprint en cours en plus de ceux déjà finalisé dans les sprints précédents.

Article :Incrément en scrum

Definition of Done

L’équipe de développement va définir ensemble l’ensemble des critères qui permettront d’affirmer qu’un item (user story par exemple) peut être considéré comme « done ». Nous utilisons couramment l’acronyme Dod pour définir cette pratique.

Article : Definition of Done (DOD)

Les évenements scrum

Les événements prescrits sont utilisés par Scrum pour créer la régularité et minimiser le besoin de réunions non définies par Scrum. Tous les évements sont limités dans le temps : timeboxés.

Les différents évènements de scrum:

  • Le sprint
  • La planification de sprint (sprint planning)
  • L’objectif de sprint (sprint goal)
  • Daily SCRUM (mêlée quotidienne)
  • Revue de sprint (sprint review)
  • Retrospective de sprint ( sprint Retrospective)
  • Incrément

Sprint planning

Le product owner présente l’objectif du sprint (sprint goal) à l’ensemble de la team scrum.

A partir du product backlog, il définit les items/produits à ajouter dans le sprint backlog validés par l’équipe de dev.

L’équipe de développement commence généralement par la conception du système et du travail nécessaire afin de transformer le Backlog produit en un incrément fonctionnel du produit.

Avant la fin de la réunion, l’équipe de développement décompose le travail prévu pour les premiers jours du Sprint, souvent jusqu’à une granularité d’une journée ou moins. L’équipe de développement s’auto-organise pour entreprendre le travail consigné au Backlog Sprint, à la fois lors de la réunion de Planification du Sprint et quand cela est nécessaire tout au long du Sprint.

Daily Scrum

La mêlée quotidienne (Daily Scrum) est un événement de 15 minutes (time-boxé) destiné à l’équipe de développement. La mêlée quotidienne est tenue tous les jours du Sprint. L’équipe de développement planifie le travail pour les prochaines 24 heures. La mêlée quotidienne est tenue à la même heure et au même lieu chaque jour pour réduire la complexité.

L’équipe de développement ou les membres de l’équipe se rencontrent souvent immédiatement après la mêlée quotidienne pour des discussions détaillées ou pour adapter ou planifier à nouveau le reste du travail du Sprint.

Sprint Review

Une revue de Sprint (Sprint Review) est tenue à la fin du Sprint pour inspecter l’incrément réalisé et adapter le product Backlog si nécessaire.

Il s’agit au maximum d’une réunion de quatre heures pour les sprints d’un mois.

La Revue de sprint comprend les éléments suivants :

  • Les participants incluent l’équipe Scrum et les principales parties prenantes invitées par le Product Owner ;
  • Le Product Owner indique quels éléments du Backlog Produit ont été « Finis » et ceux qui n’ont pas été « Finis » ;
  • L’équipe de développement discute de ce qui s’est bien passé pendant le Sprint, quels problèmes ont été rencontrés, et comment ces problèmes ont été résolus ;
  • L’équipe de développement démontre le travail « Fini » et répond aux questions sur l’incrément ;
  • Le Product Owner discute de l’état actuel du Backlog Produit tel qu’il est. Il ou elle projette les dates prévisionnelles et celles de livraison en fonction des progressions réalisées à ce jour (si nécessaire) ;
  • L’ensemble du groupe convient de ce qu’il faut faire pour la suite, de sorte que la revue de sprint fournisse une contribution précieuse à la prochaine réunion de Planification du Sprint ;
  • La revue de la façon dont les conditions de marché ou un usage potentiel du produit pourrait avoir dicté ce qu’il conviendrait mieux de faire dorénavant ;
  • La revue des délais, budget, fonctionnalités potentielles et conditions de marché pour les prochaines versions prévues de la fonctionnalité du produit.

Le Backlog Produit peut être ajusté pour répondre aux nouvelles opportunités BUSINESS.

Sprint Retrospective

La rétrospective de Sprint (Sprint Retrospective) est une opportunité pour l’équipe Scrum de s’auto-inspecter et de créer un plan d’améliorations à adopter au cours du prochain Sprint.

La rétrospective de Sprint se produit après la revue de sprint et avant la prochaine réunion de planification du Sprint.

Il s’agit au maximum d’une réunion de trois heures pour les Sprints d’un mois.

Le but de la rétrospective de Sprint est de :

  • Inspecter la manière dont le dernier Sprint s’est déroulé en ce qui concerne les personnes, les relations, les processus et les outils ;
  • Identifier et ordonner les principaux éléments qui ont bien fonctionné et des améliorations potentielles ;
  • Créer un plan pour mettre en œuvre des améliorations sur la façon dont l’équipe Scrum fait son travail.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *